Remerciements

Cette page est toujours en construction, je vais la compléter lentement, mais sûrement.


Réparation et entretien du vélo (à compléter)

Avec la distance que je parcours et le poids de mes bagages, mon vélo s'use rapidement. Plusieurs mécaniciens me sont venu en aide en faisant la totalité ou une partie du travail bénévolement (j'essaie de faire l'entretien de base, mais je traîne pas tous les outils avec moi). Je vais éventuellement mettre en ligne une liste plus détaillé des gens que j'aimerais remercier. Avant le voyage, les bénévoles du collectif The Flat à McGill et Jacques de Vélo-Montréal m'ont aidé à maintenir mon vélo en vie!


Informatique

Je voudrais remercier Martin Deshaies-Jacques qui m'a aidé, avant le début de mon voyage, à régler quelques problèmes informatiques concernant la mise en ligne de mon site web. J'aimerais aussi remercier l'équipe de Koumbit (mon hébergeur) qui est toujours intervenue de manière rapide et efficace lorsque des bogues relié à l'hébergement (somme toute peu nombreux) sont apparus.


Correction et traduction

J'aimerais remercier (par ordre alphabétique) Alice Dionne, Dulce María Díaz-Luna, Verónica Errasti-Díez, Samuel Giard, Maria Giguère, Isabeau Prémont-Schwarz, et Pierre-Luc Roussel pour l'aide qu'ils et elles m'ont apporté dans la traduction et la révison de texte.


Remerciements spéciaux

J'aimerais tout d'abord remercier mes parents, Maria et Louis, pour toute l'aide de différente nature qu'il et elle m'ont apporté avant et pendant mon voyage (ainsi que pour celle qu'il et elle m'apporteront sans doute après celui-ci). Vous me direz que c'est le rôle d'un parent de venir en aide à son enfant. Sans doute, mais ce n'est pas une raison pour un fils ingrat et oublier de les nommer ici.

Je voudrais ensuite remercier mon frère, Étienne, pour s'occupé de ma représentation juridique à Montréal.

Je voudrais également exprimer ma gratitude envers mon oncle François qui m'a permis d'aller accompagner ma famille dans le deuil de ma tante Mataouise en couvrant les frais du voyage Véracruz – Montréal – Véracruz . À ce sujet, je suis aussi reconnaissant envers Joaquin Castillo Agosto, qui m'a laisser entreposer mon vélo et bagages chez-lui pendant la semaine où je suis retourné à Montréal.

Côté pratique, je ne peux pas passer sous silence l'aide de mon ami Daniel Ste-Marie qui m'assiste à distance au niveau de la navigation ainsi que pour l'archivage de certaines données.

Pour terminer, j'aimerais dédier ce voyage un autre ami, Xavier Thibert-Plante, qui m'a initié, il y a de cela fort longtemps, au cyclo-tourisme lors d'un voyage Montréal – Rivière-du-Loup.